Le tout-puissant Xi Jinping

Le président chinois, avant d’être renommé pour 5 ans à la tête de l’Empire du Milieu, a obtenu, par l’inscription de son nom et de sa doctrine dans la charte du Parti Communiste, un statut que seul Mao a pu avoir au cours de ses années de règne.

 

Article2

Des assiettes à l’effigie de Xi Jinping, à côté de celle de Mao Zedong. Crédits : Times of Oman

 

Déjà considéré comme l’un des leaders chinois les plus puissants depuis l’instauration du régime communiste en 1949, Xi Jinping a renforcé son pouvoir à l’occasion du XIXe Congrès du Parti Communiste, qui se tenait à Pékin du 18 au 24 octobre 2017. Il devient, selon les différents experts, une figure proche de celle qu’était Mao Zedong, fondateur de la République Populaire de Chine. Le comité permanent du bureau politique l’a renommé pour un nouveau mandat de 5 ans comme dirigeant du pays le plus peuplé de la planète. Avant cela, les 2300 délégués réunis dans le Palais du Peuple place Tiananmen ont ratifié l’ajout de la « Pensée Xi Jinping du socialisme à la chinoise de la nouvelle ère » dans la charte du plus grand parti politique du monde, avec ses 89 millions de membres.

Xi aurait sans doute préféré une mention de « La pensée de Xi Jinping ». La formulation à rallonge, issue sans doute de négociations, limite en effet la portée de cette inclusion. Mais elle ancre un peu plus Xi Jinping dans l’histoire de la République Populaire. Seul Mao avait vu de son vivant sa pensée inscrite dans les valeurs fondamentales de l’appareil politique. Un leader aussi influent et décisif dans le destin de la Chine que Deng Xiaoping n’avait vu que sa « théorie » faire son entrée dans les textes du Parti. Il n’a pas connu cet honneur, puisque ce fut juste après sa mort en 1997. Quant aux autres présidents du pays, tels que Hu Jintao ou Jiang Zemin, ils ne sont pas nommés.

 Il est clair que cette décision va donner un pouvoir presque incontestable à Xi, puisque le critiquer ouvertement reviendrait à commettre le crime de lèse-majesté de critiquer le Parti. Toute opposition politique devient alors extrêmement difficile, voire quasi-impossible. Cela s’ajoute à une intense propagande, inégalée depuis des décennies, orchestrée autour de Xi. Présent pratiquement tous les soirs dans les journaux télévisés, son portrait est affiché partout dans le pays et une exposition à la gloire de son premier mandat avait lieu durant le Congrès.

Elle peut aussi permettre à Xi, 69 ans en 2022, de briguer un troisième mandat plus facilement malgré une limite d’âge fixée à 68 ans. Il s’est en tout cas donné tous les moyens pour cela. Mis à part son Premier Ministre Li Keqiang, les 5 autres membres du Comité du Politburo sont nouveaux, issus de la génération de Xi, nés dans les années 50 (Tous seront proches ou auront même dépassés la limite d’âge au prochain Congrès) et fidèles aux décisions du Secrétaire Général. Le traditionnel renouvellement générationnel, préparation à celui du pouvoir, n’a pas eu lieu. Puis, en rompant avec une tradition informelle depuis près de 20 ans, il n’a pas nommé officieusement son successeur potentiel, ouvrant la porte à cette éventualité.

La doctrine inscrite dans les textes consiste à accomplir ce que Xi a baptisé le « rêve chinois », refaire de la Chine une puissance de premier rang, position qu’elle a perdu depuis le XIXe siècle, marqué par la domination, l’humiliation diraient les cadres du Parti, imposée par les Occidentaux jusqu’à la naissance de la République Populaire il y a 68 ans. Un projet aussi titanesque que celui des Nouvelles Routes de la Soie fait partie intégrante de cette vision et vient aussi d’être intégrée aux statuts, tout comme la lutte contre la corruption et la suprématie du Parti sur l’armée, autres chevaux de bataille du Président prolongé. Pour cela, une centralisation à l’extrême des pouvoirs et des institutions dans les mains du Parti est vivement souhaitée par Xi. Cette semaine a été, dans cette optique, extrêmement utile.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s